Camescope SONY V6000

Elle a une belle allure cette caméra, il n’y pas grand chose à redire. Issu de la lignée V100, V200, V5000, la V6000 est pour son époque le camescope le plus abouti de Sony avant que celui-ci se décide à segmenter le marché grand public et professionnel. Acheté juste au moment de son retrait du marché, à la fin septembre 1993, nous l’avons négocié à un prix très intéressant chez darty (-25 % de moins qu’à la FNAC d’à coté) auprès d’un revendeur ignorant de la situation et pressé de liquider un stock embarrassant. Nous fîmes une excellente affaire qui ne s’est plus jamais reproduite.
En effet, au courant de l’été 1993, Sony mécontent de la mévente des camescopes d’entrée de gamme Hi8 professionnelle, constate que la petite V6000 grand public se vend bien, trop bien. Notamment auprès des professionnels. Inutile de faire un banc d’essai, si les pro en achètent c’est que c’est du bon matos !
Oui, mais pour Sony ce n’est pas comme ça que cela se doit se passer ! Pour Sony, c’est : « les outils pro à des prix pro pour les pro (c’est à dire financièrement  inabordable) et le matériel grand public à des prix grand public avec des performances grand public (c’est à dire limitées par construction). Un point c’est tout ! »
Sony a eu vite fait de reprendre les choses en mains pour retirer de la vente la V6000 en plein succès, et de ne plus jamais produire un camescope haut de gamme grand public parfaitement conçu.
S’il y avait eu un successeur à la V6000, il aurait eu en plus, le tri-CCD, le stabilisateur optique et quelques autres gadgets en plus. Au lieu de cela rien !
Si on compare les modèles suivants, on constate qu’il subsiste toujours quelques chose en retrait par rapport aux performances de la V6000.


V100 V200 V5000 V6000 VX1 VX1000 VX9000
Format 8mm 8 mm Hi8 Hi8 Hi8 Dv
Dv
Capteur 320 000 p 440 000 p 440 000 p 440 000 p 3x440 000 3x440 000 3x440 000
Zoom x6 levier levier x8 levier x10 levier sans levier sans levier sans levier
Position épaule épaule épaule épaule Poing Poing épaule
Son mono FM stéréo pcm stéréo pcm stéréo pcm stéréo FM stéréo pcm stéréo pcm
Time Code non non non oui oui oui oui
Entrées Ext oui oui oui oui non non non
Stabilisateur non non non non optique optique optique
TBC / NR non non oui oui non oui oui
Prise Lanc 5 broches 5 broches mini jack mini jack mini jack mini jack mini jack
Millésime 1987 1988 1990 1992 1993 1996 1998
Prix Frs 16 000

18 000

39 000

La V6000 est elle si parfaite que cela ?

Hélas non, elle a une tare qu’ont la plupart des mécaniques 8mm/Hi8 Sony, c’est à dire le dérèglement des guides bandes. Dans vidéo pratique, ils appellent cela des zizouilles. Moi pour ma part, j’appelle ceci un dérèglage de la hauteur de bande. Cela se corrige avec une cassette de test enregistré soit avec un camescope neuf, et un jeu de tournevis de précision préalablement adapté voir article.

Hormis ce problème que j’ai corrigé avec soin, la V6000 ne nous a jamais déçue.
Nous lui avons ajouté un complément optique Hama x0,5 pour avoir un angle de champ un peu plus large. Notons que la commande du diaphragme pas très accessible par rapport à la V100 / V200. La batterie NP 77 commence à donner des signes de fatigue mais on encore peut la remplacer facilement.


Laché par la V6000

14 mai 2008
Enfer ! Après plusieurs années stockée sans précaution, la V6000 ne fonctionne plus. L’image devient brouillée dès que l’on active les fonctions digitales (réducteur de bruit, strobe, PinP, zoomx2 etc ...) et surtout l’indispensable TBC qui est toujours activé en lecture de K7. Est-ce la fin de la V6000 ? D’emblée, je pense à une déficience des condensateurs (ou capacités) chimiques très mal réputés sur les camescopes SONY des années 90. Notre CCD-F330 présentée dans les réglages du chemin de bande http://c.tv.free.fr/spip.php?article22 en fit les frais et désormais est à classer dans la liste des camescopes défunts ! Un petit tour sur internet notamment sur le site du repaire.net me fait craindre le pire. Je n’ai pas envie de changer 345 capacités et de démonter complètement ce camescope. Par chance, un membre du forum possédant un schéma de V5000 de technologie très proche m’aide à localiser l’emplacement du TBC. Avec délicatesse, je démonte la V6000 (voir photos ci dessous). En défaisant, le blindage du module TBC, j’aperçois une resistance ajustable avec l’indication clk in. Et si c’était le réglage de la fréquence d’horloge du convertisseur analogique-numérique (CAN). Je tourne le "potard" et ... bingo, l’image redevient stable. Ce n’était que "ça" ! Ouf ! Vite, vite, vite. Maintenant que la V6000, refonctionne à nouveau, il faut que je me hâte de convertir au format numérique tous les rushes d’époque avant interruption définitive de l’image et su son !

8 juin 2014

L’état de sante de la V6000, ne s’arrange pas. Les condos pourris qui la constitue finiront par en avoir raison. Je dois encore l’ouvrir pour essayer de la rerégler le potard de la PLL du TBC. Si ce n’est pas ça, c’est vraisemblablement la fin de la V6000 car pour le remplacement de tous les condos est un travail herculéen. En attendant, si vous avez le courage de tout démonter et tout rerégler, je vous offre le manuel technique ...

Portfolio